Les plâtres

Depuis 2013, les déchèteries vosgiennes collectent séparément les différents types de déchets de plâtre afin qu’ils puissent être retransformés… en plâtre.


POUR BIEN TRIER ▼

Les différents types de plâtre acceptés :
  • Plaques de plâtres alvéolées
  • Plaques BA13
  • Plaques de plâtre contenant de la fibre de verre
  • Panneaux de plâtre accolés à une couche de polystyrène ou de laine de roche
  • Anciens plafonds lattés
/!\ Ne pas confondre les carreaux de plâtre avec le béton cellulaire. Un morceau de béton cellulaire est plus léger et plus poreux qu’un carreau de plâtre et sonne creux.
Ce que le plâtre devient grâce à vous
Trié en Alsace, le plâtre est broyé puis réintègre la chaine de fabrication, mélangé à du gypse «neuf» pour refaire du plâtre. Pour un meilleur recyclage celui-ci ne doit pas être mouillé. Le plâtre redevient du plâtre, cela permet d’économiser les ressources naturelles et d’éviter l’enfouissement de 3 000 tonnes de déchets.
Pourquoi trier les plâtres ?
Chaque année, près de 3 000 tonnes de plâtres divers sont jetées dans les bennes des déchèteries vosgiennes. Incinérés avec les autres déchets dits « tout-venant », ces plâtres rendent les cendres produites, appelées « mâchefers », impropres à leur valorisation. Les mâchefers sont en effet transformés en composants de revêtements routiers. Non valorisées, ces cendres sont enfouies, ce qui coûte cher à la collectivité.