Les piles et accumulateurs

Bacs de collecte de piles et accumulateurs

Bacs de collecte de piles et accumulateurs

Les piles et accumulateurs sont certainement les déchets les plus dangereux et polluants que nous côtoyons au quotidien : elles sont dans nos télécommandes, montres, MP3, jeux…

Pourtant, il est très simple de les trier puisque les points de collecte se multiplient !

Les piles – utilisables une seule fois - ou accumulateurs – utilisables plusieurs fois car rechargeables – contiennent des matériaux nocifs pour l’environnement et l’homme mais aussi des métaux rares (fer, manganèse, zinc) qu'il est possible de récupérer pour préserver les ressources naturelles.

Que faire des piles et accumulateurs ?

  • Tri manuel des piles et accumulateurs

    Tri manuel des piles et accumulateurs

    Il existe des points de collecte dans presque toutes les entreprises publiques, dans de nombreux commerces et magasins et bien sûr dans toutes les déchèteries.
    Pour trouver celui le plus proche de chez vous ou de votre lieu de travail, les deux éco-organismes chargés de la collecte et du tri des piles et accumulateurs disposent de cartes de points de collecte : Screlec et COREPILE.

  • Les 38 déchèteries du département possèdent des fûts métalliques spéciaux pour recevoir ces déchets, collecté par Corepile.

Ce que les piles et accumulateurs deviennent grâce à vous :

  • Une fois collectés, ils sont triés et recyclés chez EuroDieuze (Veolia) à Dieuze (57).
  • Les métaux récupérés vont être utilisés comme matière première dans l’industrie, sous forme métallique ou d’aciers inoxydables (couverts de table, bornes anti-stationnement, gouttières, et bien sûr d’autres piles ou accumulateurs).
Piles alcalines-salines broyées

Piles alcalines-salines broyées

Retrouve-t-on encore du Mercure dans les piles ?

Interdit depuis 1993 dans les piles alcalines et salines, il n’est présent que dans les piles « boutons » - comme celles utilisées dans les montres - mais a complètement disparu depuis 2012.

 CHIFFRES CLES ▼ 

41 tonnes de piles et accumulateurs ont été collectées en 2015.